top of page

Une diversification alimentaire réussie et cohérente aux besoins de bébé

Je crois qu'il est important de dire dans un premier temps qu'il est important de suivre son instinct de maman (ou de papa) et de s'adapter à son enfant, malgré ce que l'on peut lire sur internet ou ce que peut nous dire le pédiatre ou le médecin. Chaque enfant à ses propres besoins. Il y a bien entendu une sorte de "ligne de conduite" dans l'introduction alimentaire pour ne pas faire n'importe quoi mais j'ai envie de vous dire : Faites comme vous pensez être le mieux pour votre enfant.





On commence quand ?


Pas avant 4 mois : avant le système digestif de bébé n'est pas assez mature pour recevoir des aliments autres que le lait et son estomac n'est pas assez hermétique face à certaine bactérie.


Pas après 6 mois : A partir de là, le lait maternel ou artificiel n'est plus suffisant pour satisfaire les besoins nutritionnels de bébé.


Sous conseil du pédiatre ou médecin, on peut donc commencer en douceur dès 4 mois révolus si tout va bien et que bébé n'est pas sujet à des allergies ou autres soucis digestifs.




On opte pour du fait maison ou des pots ?


Aujourd'hui les normes pour l'alimentation des bébés sont très strictes en France. Que cela concerne le lait, les préparations alimentaires, petits pots, compotes, etc, ils contiennent tout ce dont bébé a besoin. Il n'est donc pas nécessaire de boycotter les petits pots de supermarché. De plus, ils ont un aspect très pratique lorsque le temps n'est pas au rendez-vous. Par conséquent, éviter les yaourts aromatisés ou certains gâteaux pour bébé qui sont beaucoup trop sucrés.


L'avantage du fait maison est que vous savez exactement de quoi est composé le repas de votre petit avec de bons fruits et légumes frais pleins de vitamines.


L'idéal est d'alterner ces deux options, le fait maison et l'alimentation dites "industrielles", de cette façon vous serez sûr que tous les besoins nutritionnels de bébé sont satisfaits.




Dans quel ordre quels aliments ?


La diversifucation alimentaire se fait en douceur. Pendant plus de 4 mois, bébé a une alimentation entièrement lactée et là gros changement, il découvre des textures, des goûts complètement différents de ce qu'il connait alors il lui faudra un peu d'adaptation.



LEGUMES :

Les enfants étant naturellement attiré par tout ce qui est sucré, on commencera par introduire les légumes. Ils sont pleins de ressources : fibres, minéraux et vitamines. On débute par un légume à la fois, des classiques comme la carotte, courgette, haricot, petit pois... qui se digère plus facilement. Par exemple, quelques cuillères de purée de carotte en purée bien lisse pendant 2/3 jours en complément du biberon du midi pour que bébé se fasse au goût. Puis on change de légumes, on augmente les quantités et la complexité des purées au fur et à mesure.


Si vraiment bébé n'accepte pas de manger, essayez avec un autre légume, il n'aime peut être pas l'aliment que vous lui proposez. Et s'il n'accepte toujours pas, peut être qu'il ne se fait pas à la texture, vous pouvez essayer de mélanger quelques cuillères de la purée au biberon pour essayer de l'habituer.


Les légumes secs sont très riches en fibres et donc plus difficile à digérer. Ils ne sont pas introduit avant 12 mois.



FRUITS :

On enchainera assez rapidement avec les fruits, soit environ 2 semaines après le début de l'introduction alimentaire et de la même façon que les légumes avec quelques cuillères de compote de pomme par exemple en complément du biberon du gouter ou des fruits bien mûre ou écrasés. N'ajoutez pas de sucre sur les fruits ou les compotes.


Au fur et à mesure que bébé grandit, de ses envies et de votre ressenti, vous pourrez lui proposer en dessert.



VIANDE / POISSON / OEUF :


Il est nécessaire de les introduire au plus tard à 6 mois pour les besoins de bébé en protéines et fer. On introduit une petite quantité (environ 10 grammes jusque 1 an, soit une cuillère à café) au moment du repas. Il faudra une cuisson bien cuite et mixée pour tous les aliments. Vous pourrez augmenter la quantité mais pas plus de 30 grammes la première année soit la quantité d'une cuillère à soupe par jour.



MATIERES GRASSES :


Celles-ci sont indispensables au bon développement du cerveau de bébé, il est donc conseillé de les introduire assez rapidement, soit vers 6 - 7 mois en ajoutant une noisette de beurre ou d'huile dans ces purées.



LAITAGES :


Il est le principal apport nutritionnel pendant la première année de bébé mais en ce qui concerne les laitages : fromage, yaourt, fromage blanc... ils sont introduits dès 6 mois pour leur source de calcium.



FECULENTS :


Les pommes de terre sont introduit rapidement en purée dès le début de la diversification. Les féculents de type pâtes, riz, semoules... sont proposés bien plus tard au moment de la transition vers les morceaux.



PRODUITS SUCRES :


Les yaourts aromatisés, les jus de fruits, le chocolat, les gâteaux... sont à limiter car ils sont trop sucrés et n'apportent aucun bénéfice à l'enfant. Il n'y pas réellement d'âge d'introduction. Ils sont donnés par "plaisir".




L'introduction alimentaire se fait en fonction de l'âge de votre enfant mais aussi suivant sa curiosité et ses besoins nutritionnels, c'est pourquoi il est important de suivre son ressenti. Certains enfants seront plus en avance que d'autres, auront d'autres envies... mais cela ne veut pas dire qu'ils sont en retard.

留言


Adresse

115, Avenue des nations 

YUTZ 57970

Contact

Horaires

Du lundi au vendredi 

De 07h00 à 18h00

  • Facebook - Gris Cercle
bottom of page